Introduction


J'ai la chance d'avoir un terrain hyper riche en plantes, arbres, trucs qui fleurit, trucs bizarres. C'est devenu un jeu avec des amis, de trouver le nom de telle ou telle plante, voir une petite compèt ;-) Il y a toujours une petite anecdote sur la plante, ou un effet thérapeutique (ou toxique :D).

Une fois la plante identifiée, quand c'est une vivace ou qu'elle est particulièrement bien installée, je lui met une étiquette. Car le plus dur c’est de mémoriser tous ces noms ! Juste le fait d'écrire son nom m'aide mais c'est encore mieux de passer devant de temps en temps pour se rafraichir la mémoire.

J'utilisais des étiquettes en plastique jaune et du marqueur. Problème, à la fin de l'été, on voit déjà nettement moins bien ce qu'il y a d'écrit, à cause du soleil. De plus, la couleur jaune attire beaucoup d'insectes, je ne sais pas si c'est une bonne idée d'utiliser cette couleur.

Pas mieux


Normalement, je ne copie colle jamais une idée entièrement. Je me documente et je fais un mix des meilleurs solutions, ou alors j'ai plus d'expérience sur le sujet et je propose ma solution. Pour ce besoin d'étiquetage dans le jardin, je suis tombé sur une solution qui m'allait parfaitement, pas besoin de chercher plus loin !

En googlisant "garden label", je suis tombé sur le blog d'une Sylvia habitant en Suisse me semble t'il. Sa solution, en plus d'être économique (par rapport aux merdes en plastoc jaune) et vraiment très classe !
Sa première version avec du plastique transparent :
http://lasiate.over-blog.com/article-30351867.html

Et la deuxième version, avec des pots en plastique noir de recup :
http://lasiate.over-blog.com/des-%C3%A9tiquettes-de-marquage-de-plantes-avec-du-mat%C3%A9riel-recycl%C3%A9

J'ai donc repompé son idée, sans aucune plus value, voila c'est dit ;-)

Matériel nécessaire


Quelques outils, du cable "monobrin", des pots en plastique noir et un crayon peinture blanche :
etiquettes-jardin_01.JPG
- Un rouleau de fil de tension galvanisé, ici en 2.7mm de diamètre mais je pense que du 2mm fait largement l'affaire.
- Un crayon peinture qui résiste aux UV et aux conditions extérieures.
- Des morceaux de plastique noir, par exemple des morceaux de pots.
- Une pince multiprise, pour former le porte étiquette.
- Une pince coupante pour couper le fil.
- Un cutter pour débiter les pots en étiquettes.
- Un réglet car c'est mieux quand c'est carré :D

On peut faire les portes étiquettes par lot, ou un par un suivant le besoin, à vous de voir. De même pour les étiquettes.

Le porte étiquette


On va commencer par là, je vous ai fais des photos étapes par étapes. Je ne coupe le câble qu'à la fin, en fonction de la hauteur de la plante à étiqueter.
Pour cette phase, il faut les deux pinces et le fil de tension :
etiquettes-jardin_02.JPG

On saisit le bout du fil avec la pince multiprise :
etiquettes-jardin_03.JPG

On fait un premier tour, quand on repasse par le départ, on veille à passer en dessous :
etiquettes-jardin_04.JPG

Et on fait un deuxième tour, complet lui aussi :
etiquettes-jardin_05.JPG

On dégage la pince, voila on a notre œillet :
etiquettes-jardin_06.JPG

Maintenant, on tort le reste du câble pour faire une inclinaison de l'étiquette :
etiquettes-jardin_07.JPG

Enfin, on coupe la longueur souhaitée. Court si c'est une plante, plus long si c’est un arbre :
etiquettes-jardin_08.JPG

Voilà notre porte étiquette, c'est du costaud ! Sérieux, 2.7mm c'est peut être un peu trop :D
etiquettes-jardin_09.JPG

L'étiquette


Deuxième phase, découpe des étiquettes qui chez moi sont des rectangles de 80mm par 60mm.
Il nous faut des vieux pots plutôt lisses, un cutter et un réglet :
etiquettes-jardin_10.JPG

On débite le pot en panneaux, pas besoin de faire une découpe chirurgicale à ce moment :
etiquettes-jardin_11.JPG

Maintenant, on se fait une droite qui servira de base au rectangle :
etiquettes-jardin_12.JPG

Comme on a une ligne droite, il est simple de faire une parallèle à 8cm :
etiquettes-jardin_13.JPG

On trace des perpendiculaires espacées de 6 cm :
etiquettes-jardin_14.JPG

Et voila pour les étiquettes :
etiquettes-jardin_15.JPG

Assemblage


Avant d'assembler, on va écrire sur l'étiquette. Pour me faciliter la vie, je trace deux lignes espacées de 2cm entre elles et vis à vis des bords de l'étiquette.
Bien agiter le crayon peinture, faire un essai à coté puis écrire ce que l'on souhaite :
etiquettes-jardin_16.JPG

Bon dans cet exemple, je n'avais pas tracé les lignes, ben c'est de travers xD Libre à vous de mettre les infos qui vous semble importante.
Je met en général le nom commun en ligne 1 et le nom latin en ligne 2. Ici, il s'agissait d'un hybride, donc un cas particulier ;-)

On assemble le tout, boom on a notre étiquette qui déchire, digne d'un jardin botanique :
etiquettes-jardin_17.JPG

Yapluka mettre en place prêt de la dite plante :
etiquettes-jardin_18.JPG

Exemples dans le jardin


Pour les arbres, je compte les faire plus hautes car souvent il y a d'autres plantes au pied de l'arbre (j'ai eu un peu de mal avec le Ginkgo en lettre manuscrite :D) :
etiquettes-jardin_19.JPG

Ça claque aussi pour les plantes en pot (c'est la période où les orpins ne dégueulent pas du pot en plus !!) :
etiquettes-jardin_20.JPG

Bon, sur la mélisse, on risque de ne plus la voir au moment de la floraison :
etiquettes-jardin_21.JPG

Conclusion


Je suis super content du résultat, reste à voir la tenue dans le temps. A priori, ça va mieux tenir que ces saloperies d'étiquettes jaunes ;-)
Avec une pince bien ronde pour former l’œillet, ça sera encore mieux ! La multiprise a une forme rectangulaire.
J'en chie à écrire correctement à main levée, je trouverai une astuce à l'occaz, par exemple les règles avec de quoi former les lettres qu'on utilisait à l'école en dessin indus.

Bon voila j'ai étiqueté 5 plantes aujourd'hui, plus qu'à faire les plusieurs centaines restantes ... outch ! J'en découvre de nouvelles tous les jours, après faut trouver le nom, ensuite étiqueter : je ne m’ennuierai po à la retraite, reste à arriver à la retraite mouarff ;-)