Introduction


Une modification très populaire sur internet est d'utiliser un frigo ou un congélateur avec un régulateur qui peut piloter à la fois le compresseur d'origine et un pti chauffage. On profite de l'isolation efficace du frigo pour maintenir des températures chaudes ou froides peu importe. C'est l'occasion de remettre en service un frigo qui était trop grand pour mon usage de tous les jours.

Réguler la température


En regardant un peu sur internet, on trouve pleins de types de montage. Les ricains aiment se construire des tireuses à bière de salon où les futs sont régulés en température. Et bien sur, la classique chambre chaude et/ou froide pour la fermentation et la garde.

Tout de suite, je me dis que l'Arduino qu'il me reste pourrait être parfait avec la petite sonde DHT22 et des relais. Bon il me manquerait les relais et une alimentation 5V. De plus, il faut avoir un code qui gère l'inertie pour passer du mode refroidissement à chauffage ou inversement trop fréquemment.

En creusant un peu plus, on retombe toujours sur une petite boiboite orange et noire et répondant au doux nom de STC-1000. Alors là, je suis tombé amoureux, c'est exactement ce que nous avons besoin pour cette chambre tiède et même pour d'autres applications. Pas besoin d'alimentation spécifique, elle mange du 220V. Pas besoin de relais, ils sont intégrés même si ils ne supportent que 10A. Enfin, on peut programmer les seuils directement via quelques modestes boutons.
chambre-tiede_01.JPG

Et dernier argument de poids, le cout de cette solution : comptez entre 15 et 20 euros sonde et port comprit ! Imbattable.

Branchement du régulateur


Rien de bien compliqué, il y a 8 broches qui vont par paire. Première paire pour l'alimentation du boitier, deuxième paire pour brancher la sonde, troisième paire pour le relai du chauffage et enfin la dernière paire pour le relai du compresseur. Il faut garder à l'esprit que les relais sont des interrupteurs, non une borne phase et une borne neutre.

Il nous faut  un domino avec 5 emplacements et de section pas trop grosse car les câbles sont pas épais. Le compresseur et le radiateur fonctionnant nativement en 220V, il n'y a rien à faire :D
Un ti schéma du câblage à réaliser :
blog_chambre-tiede1.png

Pas compliqué hein, méfiance quand même c'est du 220V. Je suis pas le plus doué pour utilise Dia dont voici la source :
blog_chambre-tiede1.dia

Modification du frigo


Premièrement, on va virer tout le bordel qui ne servira plus : Les portes bouteilles, les étagères, le système d'éclairage et surtout le thermostat interne :
chambre-tiede_02.JPG
Sur cette photo, on voir l'arrivé du secteur (câble blanc), l'alim du compresseur (câble noir), l'alim de l'éclairage (câble marron) et enfin le cable rigide métallique qui est la sonde d'origine. On ne garde que le blanc et le noir, on vire tout le reste.

Il faut ensuite voir comment on intègre la face avant du STC-1000. Sur mon frigo, l'ancien thermostat était accessible depuis l’extérieur par un bandeau qui fait le dessus du frigo. Je mets donc le régulateur sur ce bandeau :
chambre-tiede_03.JPG

On met en place le domino et les ptis câbles qui vont bien. Ici, je n'ai pas mis la partie chauffage, on est en pleine été, je ferai ça plus tard :D
chambre-tiede_04.JPG

Je fais passer la sonde par le même chemin que la précédente. Il faudra voir à l'usage si la valeur prise ici est assez stable :
chambre-tiede_05.JPG

Lorsqu'on alimente, le module démarre et affiche la température courante, le voyant "Cool" clignote pendant 3 minutes (valeur par défaut délai démarrage compresseur). Au bout de ces 3 minutes, vous devez entendre le relai commuter et le moteur du compresseur doit tourner.
chambre-tiede_06.JPG

Pour la partie chauffage c'est le même principe, j'en ajouterai peut être un. Idéalement, il faudrait une chambre pour les fermentations hautes et une chambre pour les gardes et fermentations froides. Je vais voir comment s'en sort ce frigo, il serait à terme surement dédié froid.

Intérieur


J'ai remplacé les étagères par des tôles alu d'environ 3mm, elles doivent résister à une trentaine de kilo. Il me manque un poil de hauteur pour faire rentrer deux seaux broubrou et les barboteurs. Il faudra se faire un système avec un tuyau de petit diamètre pour virer les barboteurs et ainsi faire rentrer deux brassins au lieu d'un !

Le B2 a prit place au frais pour une semaine au moins :
chambre-tiede_07.JPG

Conclusion


Dans le process de fabrication de bière, il apparait assez vite que contrôler la température pendant la fermentation est obligatoire si on veut un minimum cadrer le travail des levures. Idéalement, il faudrait deux chambres, une tiède et une froide. Je ne vois pas comment faire avec une seule chambre si on vise plusieurs brassins par mois, il va me falloir assez vite un autre frigo de même taille ! Ça devient envahissant ce hobby lol.

A propos du STC1000, je suis vraiment fan de cette petite boite, c’est simple, économique et ça fait le boulot. J'ai d'autres projets qui pourraient bénéficier du STC1000 et de manière générale les applications sont très vastes. Les relais sont néanmoins faiblards, ils ne pourront pas commander des dispositifs de chauffage puissant. Je pensais documenter la partie "configuration" du boitier mais c'est vraiment pas sorcier et en plus il garde en mémoire les paramètres même si non alimenté !

Références


Il y a des dizaines de tuto sur la fabrication d'une chambre chaude/froide à base de STC-1000, je n'en ai pas suivi un en particulier.