Introduction


La pico 1, c'était deux cuves de 33-35L et un seau de 30L en guise de cuve tampon. Elle permettait de faire des brassins de 20-23L avec tous types de recette (pas trop de limitation volume de grain + eau à l'empatage). C'était une pico dite gravitaire, c'est à dire que les cuves sont placées en escalier pour effectuer la phase de rinçage des drèches. Bon, ça marchait très bien mais maintenant que je suis plus à l'aise avec le brassage, j'ai envie de faire plus de litres d'un coup !


Dimensionnement


Initialement, je pensais simplement doubler la taille des brassins, c'est à dire 40L. Puis en approfondissant, il semblerait qu'avec un bruleur de 9.5kW, on puisse faire bouillir dans les 60L (150W de gaz / litre). Dans ce cas, on pourrait faire des brassins de 50L avec une DI faible et ne faire que 40L si la DI est élevée (= beaucoup de grain). Dans ce scénario, j'imaginais une cuve matière et une cuve eau chaude de 50L. Par contre la cuve ébu doit être plus grande car pour une ébullition longue, on doit avoir 62L pré ébu. Donc déjà pour la cuve d'ébu, faut taper sur du 70 ou 75L !

Ensuite, j'ai retourné l'outil de calcul des volumes empat et rinçage (voir références pour le lien) pour faire rentrer le scénario de 50L faible DI et 40L grosse DI, j'arrive jamais en dessous de 49L d'eau + grain, donc c'est mort pour une cuve de 50L. Pas le choix de partir sur une cuve matière plus importante, ça va me permettre de brasser des bières plus fortes. Ici aussi il faut compter 70 ou 75L. Du coup, on peut être sur que l'on dépassera jamais les 40L et quelques d'eau de rinçage, j'ai donc prit une cuve d'eau chaude de 50L plutôt qu'une cuve tampon de 70L par exemple.

Par rapport à la v1, il n'y aura plus de cuve tampon car on transvide direct dans la cuve d'ébu, ce qui va permettre de commencer à chauffer le mout avant d'avoir finit la filtration. La cuve d'ébu ne peut donc plus être la réserve d'eau chaude pendant la filtration, c'est la qu'intervient la cuve eau chaude. L'idée c'est de faire chauffer l'eau de rinçage dans la cuve ébu pendant l'empatage, et transférer cette dernière dans la cuve eau chaude pendant la recirculation. La cuve eau chaude ne sera pas chauffée, il sera donc utile de l'isoler pour conserver l'eau à 78°C. Pour isoler cette cuve, je pensais à du liège.

Différence importante avec la v1, cette pico ne sera pas gravitaire mais les cuves seront au même niveau. Pour le rincçage, je ne sais pas encore si j'utiliserai une pompe ou placerai la cuve en hauteur. En tout cas, vu les volumes, il y aura besoin d'une pompe car par exemple pour l'ébu, on arrive à 70kg ! (62L + 8kg de cuve). J'aimerai faire un bloc avec une pompe ou deux ainsi que l'alim qui va bien, les vannes, etc.


Pico en briques séparées


Il y a une mode qui veut que l'on rassemble tous les éléments de la pico sur un unique bati. Je suis pas fan de cette mode, j'imagine plutot la pico divisée en ilots indépendants, qui peuvent évoluer séparement, se connecter, s'adapter à l'endroit où l'on brasse. On a déjà deux briques indispensable, la cuve matière et la cuve d'ébulltion, il faut aussi prévoir un ensemble pompe(s)+cuve tampon, la réserve d'eau chaude isolée.
 

pico2-ep1_briques.png
 

Cuve matière


Il y a plusieurs éléments pour la cuve matière en plus de la cuve elle même. Les éléments identifiés, à ce jour, sont : Le chassis bruleur, le manifold, la douchette de rinçage et la cuve. La cuve aura aussi quelques options, thermomètre, agitateur, etc. J'aimerai n'utiliser que de l'inox sur ce point. Je veux garder le manifold comme méthode de filtration. L'Hermine du forum brassam m'a convaincu de faire un manifold mobile qui siphonne par le haut.

Après avoir pas mal réfléchi, je pense faire la douchette et le filtre démontable, c'est à dire qu'au début de l'empatage, ces deux éléments sont démontés. Le contraire de la cuve v1 où c'était fixe. A la fin de l'empatage, on enlève le couvercle agitateur et on monte la douchette de rincage et le manifold avant de commencer la filtration. Il y aura donc deux ports d'entrée/sortie sur la cuve, j'utilsierai des camlocks pour le montage rapide.
 

pico2-ep1_cuve-matiere.png


Pour le manifold, je compte garder la forme de fourche de ma v1 (plutôt que la forme carré), mais cette fois, non branché à une vanne, il siphonne par le haut. Les avantages sont de ne pas géner pendant le brassage, de ne pas avoir de mout qui risque de bouillir et de pouvoir ressortir le filtre en cas de bouchage.

Le filtre de l'Hermine pour l'inspiration :
http://www.brassageamateur.com/forum/viewtopic.php?p=281105#p281105
http://www.brassageamateur.com/forum/viewtopic.php?t=21285&p=247385#p247385

Version carré standard mais en inox avec raccord à compression :
http://www.kesabe.com/chilidog/images/manifold_detail.jpg

Un autre design intéressant :
http://i.imgur.com/AfqmSNQ.jpg

Après pas mal de recherche, je pense avoir trouvé les éléments inox qui vont bien pour le manifold, c'est des éléments de diamètre 20mm, avec filetage en 1/2", cela va simplifier le montage/démontage d'autant plus que c'est compliqué de souder inox. On a, en plus, plusieurs longueurs pour les tubes filetés : 200, 130, 100, 75, 39mm !! Je vais tout prendre sur ebay :
Les tubes :
http://www.ebay.com/itm/261834509090?_trksid=p2060353.m1438.l2649&ssPageName=STRK%3AMEBIDX%3AIT
Le Té :
http://www.ebay.com/itm/261741644492?_trksid=p2060353.m1438.l2649&ssPageName=STRK%3AMEBIDX%3AIT
Le coude :
http://www.ebay.com/itm/251799040985?_trksid=p2060353.m1438.l2649&ssPageName=STRK%3AMEBIDX%3AIT

Voila un exemple de connection des différentes pièces, je verrai bien comment ça se goupille dans la cuve (un peu le bordel le schéma, nan ? :D).

pico2-ep1_manifold.png




Pour la douchette, je pense m'inspirer de ces exemples, si possible avec une boule de lavage plutot qu'un tuyau percé :
http://www.brew-boss.com/v/vspfiles/assets/images/Sparge-Sprayer%20Arm%20Installed%20with%20Bag.jpg
http://818brewing.com/home/wp-content/uploads/2015/10/20150913_170258-2-1024x576.jpg
http://bigripbrewing.com/wp-content/uploads/2013/04/CAM00565-600x444.jpg

Avec les mêmes pièces que le manifold, on pourrait faire ainsi (boule de nettoyage CIP).

pico2-ep1_douchette-rincage.png



Pour le bruleur, je compte garder mon bruleur 9kW qui fonctionne bien. Par contre, je voudrais faire un chassis où poser la cuve car le bruleur ne doit pas supporter les 60kg de l'ensemble.

Enfin pour la cuve, parmis les différentes qualités, on m'a fortement conseillé (toujours l'Hermine :D) de prendre un triple fond. Dans mon budget, j'ai choisi le compromis avec la gamme Amihopfen :
http://amihopfen.com/Brewing-Hardware/Brewpot-Stainless-Steel/Pot-Series-Amihopfen/Brewpot-68-Liter-with-top::836.html


Cuve ébu


Pour la cuve ébu, j'ai quelques projets. Je garde une partie du matos installé sur la cuve v1 : vanne démontable, serpentin Inox. Je veux fixer le serpentin proprement au couvercle, je veux de quoi faire un whirlpool. Pour la cuve, on prend le même modèle que l'empatage, elles ont un très bon rapport qualité/prix.
http://amihopfen.com/Brewing-Hardware/Brewpot-Stainless-Steel/Pot-Series-Amihopfen/Brewpot-68-Liter-with-top::836.html

On aura une entrée en hauteur de cuve connectée à la canne de whirlpool. La sortie se fera classiquement avec une vanne et un siphon pour minimiser les pertes. Sur cette cuve, je vais utiliser du tube 16mm (1mm d'épaisseur) et des raccords à compression plutot que des raccords 1/2".

pico2-ep1_cuve-ebu.png


Pour le whirlpool, j'avais prévu un truc qui ressemble exactement à cela :
http://www.bubbasbarrels.com/sites/all/files/imagecache/product_full/100-gallon-boiler-recirculation-tube_0.jpg
http://www.homebrewtalk.com/attachment.php?attachmentid=232427&d=1414559008

A voir si je met un camlock ou non pour le démontage lors du nettoyage. Pour le moment, je pars sur cette version :

pico2-ep1_canne-whirlpool.png


Pour le siphon fixé sur la vanne de la cuve ébu, on utilise le même principe : Un raccord à compression 1/2" 16mm et un coude en tube inox. Je ferai un biseau au plus proche du fond de cuve.

pico2-ep1_siphon-ebu.png



Pour le bruleur, je vais tenter de conserver mon 9.5kW. Le support du bruleur est assez balaise, je le conserve quitte à le renforcer un peu. Je compte améliorer la chauffe avec des plaques en alu protégeant le foyer du vent. C'est un des risques, que le bruleur ne suffise pas, au propane ça devrait passer tout juste !


La réserve d'eau chaude


La réserve d'eau chaude, pour le rincage, est la brique la plus simple de la version 2. Cette cuve ne sera pas chauffée, j'ai donc prit une qualité moins bonne que pour les deux autres cuves. A minima, il lui faut une vanne et une couche d'isolant. On pourra rajouter un thermomètre à cadran et un petit support pour soutenir la cuve.

En isolant, j'aimerai une bonne couche de liège mais du bois pourrait faire l'affaire. On doit conserver de l'eau à 80°C juste pendant le rincage (+ le transfert cuve ébu -> cuve eau chaude) donc 1 heure environ, ce qui ne demande pas une isolation ultra performante. Enfin, je ne sais pas encore si j'utiliserai la gravité ou une seconde pompe pour pousser l'eau de rincage dans la douchette.


Le bloc pompe


Je compte faire un support/chassis pour plusieurs raisons : Les petites pompes Topsflo n'ont pas de patte de fixation, elles sont maintenues par leur entré/sortie. De plus, il faut une alimentation 12V donc un transfo, dans un boitier étanche, des interrupteurs, etc etc.
Je voudrais copier les installs des grosses brasseries, où l'on sépare les connectiques des pompes et des parties élec. Voila deux photos bien parlantes :
http://hbd.org/discus/messages/26895/31671.jpg
http://discussions.probrewer.com/attachment.php?attachmentid=7166&stc=1&d=1318523215

Je compte garder le serpentin (au moins au début) mais le refroidisseur pourrait lui aussi aller dans ce support/chassis. Voila en gros la cible, j'aimerai que la plaque frontale soit en INOX mais je commencerai avec de la tole en aluminium :D

pico2-ep1_pompe.png


Conclusion de l'épisode


Bon ya du boulot ... Je pensais faire un simple upgrade de la v1 puis finalement il ne restera pas grand chose de la v1 dans cette nouvelle version. Il y a deux gros morceaux : le manifold et le bloc pompe, le reste ça devrait aller (sauf le cintrage du tube INOX en 16mm). Il y a quelques inconnus, la puissance du bruleur d'ébu, la puissance du serpentin pour 50L de mout.

Pour la suite, je compte faire un second épisode sur la collecte des pièces nécessaires et le cout de la pico2. Puis on passera à la construction qui aura surement quelques épisodes dédiées.


Références


Outil calcul des différents volumes :
http://univers-biere.net/calc_brassam.php


Inspirations en vrac


Rinçage drèches :
http://www.brew-boss.com/v/vspfiles/assets/images/Sparge-Sprayer%20Arm%20Installed%20with%20Bag.jpg
http://s803.photobucket.com/user/sandyeggoxj/media/forums/Brewing/IMG_20140311_154813_345_zpspqwyo8fw.jpg.html
http://818brewing.com/home/wp-content/uploads/2015/10/20150913_170258-2-1024x576.jpg
http://www.brew-boss.com/v/vspfiles/assets/images/10%20Gallon%20BIAB%20with%20Sparge%20Tube%20and%20False%20Bottom%20Top%20View.jpg
http://winterlongbrewing.com/news/2015-04-21-first-brew-day
https://farm6.staticflickr.com/5278/14336901201_aa515c9ee3_c.jpg
http://bigripbrewing.com/wp-content/uploads/2013/04/CAM00565-600x444.jpg

Whirlpool tangentiel :
www.northernbrewer.com/media/catalog/product/cache/2/i1mage/450x/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/4/2/42115-edelmetall-boil-kettle-15-gallon-detail-side-port.jpg
http://www.northernbrewer.com/brewing/brewing-equipment/brew-kettles/edelmetall-bru-kettle

Brewpump stand :
http://41.media.tumblr.com/61517dd69a53e8cfa601a80b045b43bc/tumblr_np6xmeYt2O1rkgt26o3_500.jpg
http://discussions.probrewer.com/attachment.php?attachmentid=7166&stc=1&d=1318523215