Introduction


Rappel du cahier des charges pour la brique cuve d'ébullition :
pico2-ep2_schema.JPG

Par rapport au plan inital (épisode 1), il y a deux changements. Premièrement, on va surélever le chassis du brûleur pour facilter l'amorçage de la pompe et on va en profiter pour le renforcer. Deuxièmement, j'abandonne l'idée d'intégrer le serpentin de refroidissement comme sur la pico1, je ferai un contre courant à part de la cuve d'ébu. Il nous reste le perçage de la cuve, la construction de la canne de whirlpool, la vanne siphon et la modif du châssis.


Perçage de la cuve


Afin de monter les accessoires sur la cuve, il faut la percer à 3 endroits : Vanne, whirlppol et thermomètre. Le thermo et la vanne vont êtes installés sur le centre vertical de la cuve, c'est à dire l'axe de symétrie des deux poignets. Je me sers de ficelle, je fais un répère pour chaque poignet et je prends le milieu, je fais ensuite descendre une ficelle pour avoir mon axe.
pico2-ep2_percage01.JPG
J'avais déjà percé la cuve d'empat, j'ai voulu mettre le thermomètre au même endroit. Du coup pour la vanne, je l'ai mise le plus haut possible sans non plus que le thermomètre gène l'usage de la vanne. Pas besoin de la mettre très bas car il y aura le siphon, bien pratique. Pour l'entrée du whirlpool, on la place à 45° de l'axe de symétrie, soit 1/8 de la circonférence. J'ai fait en sorte que la grosse rondelle qui maintient le joint torique arrive le plus haut possible. Sur la pico2, j'ai utilisé un emporte-pièce pour les trous de 15/21, vraiment trop pratique, on gagne beaucoup de temps et le résultat est parfait.

L'emplacement est à adapter en fonction des goûts, j'ai mis les distances juste pour illustrer.


La canne de whirpool


La canne est plutôt simple, avec peu de pièces mais il y a une grosse difficulté. En effet, il faut cintrer le tube inox d'1.5mm d'épaisseur ! Bazoo, un brasseur du Lot, avait une cintreuse d'atelier, sinon impossible à cintrer sans risque de se foirer (15 euros le mètre, faut faire gaffe). Il faut faire un coude de 90° tout pile et couper la longueur pour que la sortie arrive au fond à peu près à 1/3 de la hauteur de la cuve. Pour ma cuve, la canne fait 25 par 12.5 cm. On pourrait faire la sortie plus courte, genre 9 cm au lieu de 12.5.
pico2-ep2_whirlpool01.JPG

Pour relier la canne aux raccords, j'utilise un raccord à compression. J'ai piqué l'astuce de Hugh, du site Microbrassage, qui consiste à remplacer l'olive qui s'écrase par des joints toriques. Je place donc deux joints et je serre bien fort le raccord à compression. Pour du tube 16mm, les joints font 16x2.6mm.
pico2-ep2_whirlpool02.JPG

On ajoute le coude à 90° et du téflon, voila notre canne pour le whirlpool :-)
pico2-ep2_whirlpool03.JPG

On la monte avec un camlock sur la cuve, on utilise les deux rondelles et le joint torique de canard-rouge. On téflonne aussi le camlock, l'étanchéité est importante :D
pico2-ep2_whirlpool04.JPG


La vanne et le siphon


Ici aussi la difficulté est le coude du siphon. Il faut cintrer à plus de 90° pour bien arriver au bord de la cuve. Il faut ajuster au fur et à mesure les longueurs pour que ça tombe bien, patience :D
pico2-ep2_siphon01.JPG

On finit le siphon en faisant un biseau, histoire de siphonner encore plus :D
pico2-ep2_siphon02.JPG

Voici l'ensemble vanne et siphon, on utilise un raccord à compression et le même setup de rondelles et de joint torique.
pico2-ep2_siphon03.JPG

Un peu chiant au montage, il faut d'abord installer la vanne et le corps du raccord à compression, puis le tube, les deux joints et le reste du raccord. J'ai customisé le levier de la vanne avec une chute de tube inox. Il suffit de limer un peu levier et d'emmancher le tube de 4.5cm.


La châssis brûleur


J'ai conservé mon bruleur 9kW actuel, enfin le cadre. J'ai remplacé les pieds pour le monter à 35cm, pour que la pompe s'amorce bien. J'ai ajouté des tôles en alu entre les pieds pour protéger le brûleur du vent. Ca a l'air d'être assez puissant pour faire chauffer les 62L.
pico2-ep2_chassis01.JPG

Comme pour l'empatage (épisode 3), j'ai repris le design de Guylain pour le support de la cuve. Ca passe tout juste, mais j'ai réussi à mettre quatre centreurs pour la cuve d'ébu. Il y a à peu près 47cm entre les patins.
pico2-ep2_chassis02.JPG

Je n'ai pas d'arc, donc ce châssis est boulonné. On verra à l'usage mais c'est déjà un beau bestiau. Je finirai par peindre le châssis, on verra plus tard.
pico2-ep2_chassis03.JPG


Le coût de cette brique


Liste des composants :
1 cuve Amihopfen Brewpot 68L 304 : 114.94 + 20 €
1 mètre de tube inox 16x1.5 : 15 + 5 €
1 coude 90° femelle 1/2" 304 : 2.24 € (port comprit)
1 thermomètre + doigt de gant + visseries 1/2" 304 : 26.54 € (port compris)
4 rondelles 1/2" : 3.80 €
3 rondelles M27 : 3.60 €
2 raccord à compression 1/2" 16mm : 11.10 € (port compris)
1 vanne 3 pièces 1/2" : 14.90 €
2 camlock type F 1/2" : 10.70 €
2 joint torique 1/2" : 2.10 €
2 joint torique 16x2.6mm : 0.50 €
1 brûleur 9.5kW : 45 € (port compris)


Conclusion


On arrive donc à 275 € pour cette brique. Vu que cette brique n'assure plus le refroidissement, elle est plus simple à construire et moins coûteuse. C'est au final la brique la plus simple de la pico, le reste est bien avancé mais pas terminé. C'est une vraie quête de se construire une pico, il y a tellement de méthodes et d'exemples. Pour la cuve ébu, je suis dans du très classqiue, j'espère la suite plus innovante :D La grosse difficulté a été le cintrage des deux coudes, il y a moyen de faire autrement, avec des tubes filetés (voir épisode 3).
pico2-ep2_ebu01.JPG

La cuve est vraiment top, une belle pièce ! L'ensemble semble bien solide, je pense faire un paquet de brassin sur cette cuve ébu. La topsflo, de mes premiers essais, fait le boulot pour le whirlpool. Le doigt de gant du thermomètre ne fonctionne pas, je dois régler le truc. Je pense utiliser les thermos sans doigt de gant, ils semblent étanches en plus.
pico2-ep2_ebu02.JPG


Références


Fournisseur des camlocks, rondelles :
http://www.microbrassage.com

Bazoo et sa cintreuse de bourrin :
http://www.brassageamateur.com/forum/ftopic21961.html

La police d'écriture utilisée sur les photos (pas de note de licence sur son site nicksfonts.com à l'heure actuelle) :
http://www.dafont.com/fr/dymaxion-script.font


Tests et retours d'expérience


J'ai testé l'ébullition de 60L avec pas mal de vent, j'ai eu du mal à atteindre l'ébu, 1°C par minute environ. L'ébullition n'est pas violente. Par contre le whirlpool, même si pépère, a bien fait son boulot, les miettes de pelet sont rassemblées au centre. Le siphon est pas optimal encore, il reste à peut près 1.5L en fond de cuve, à améliorer ! Le thermomètre, sans le doigt de gant, donne une valeur proche de la réalité, c'est bien mieux.
pico2-ep2_whirlpool-test01.jpg