Résumé du brassin


Nom : B21 - La Commune Lager
Teinte : 8-9 EBC
Amertume : 30 IBU -  0.67 IBU/DI
Taille brassin : 52 L cible, 48-50 L réel
Alcool : 4.6 % cible, 5.0 % calculé

Brassage : 26/05/2016
Levurage : 26/05/2016 @ 20°C, densité 1045 @ 20°C (frigo 24h @ 14°C puis 9°C)
Mesure : 02/06/2016, 1026 (1027 @ 11°C), atténuation apparente 42 %
Mesure : 14/06/2016, 1018 (1019 @ 11°C), atténuation apparente 60 %
Mesure : 28/06/2016, 1014 (1015 @ 13°C), atténuation apparente 69 % (vers diacetyl rest, frigo 15°C pendant 12h, puis 20°C)
Garde : 30/06/2016, frigo 4°C
Mesure : 09/07/2016, 1011 (1013 @ 8°C), atténuation apparente 75.6 %
Mesure : 17/07/2016, 1010 (1012 @ 9°C), atténuation apparente 77.8 %
Mise en bouteille : 19/07/2016, sucrage 5.2-5.5g/L, 95 bouteilles de 50cl


Bla bla


J'ai goûté le premier brassin en décoction après seulement 9j de fermentation, c'est ultra bon, je pourrais vider le seau même si c'est tiède et plat :D Je teste plein de trucs en même temps, c'est assez compliqué de déterminer quelle technique apporte quel bénéfice. Pour le plaisir, je me suis fait un pti brassin à la mode allemande : une décoction, un FWH et une fermentation basse. L'objectif de ce brassin est avant tout que ça roule niveau process avec la pico v2. Même si le truc ne se goupille pas nickel, à moi de me débrouiller en live. Y a pas que la conception, il faut aussi de l'action :D

J'ai poussé un peu le gaz sur les trempes, ca m'a permis de faire les bons paliers sans perdre de temps. Je vais faire un schéma de la chauffe, ça a bien roulé. Le petit bémol est la perte de chaleur dans la cuve matière, le palier de sacharification a fini à 61°C oops. La petite cuve n'a pas cramé, on peut y aller fort tant qu'on touille. Merci à Punxrull qui m'a convaincu d'envoyer les watts, il a une petite marmite sur un brûleur énorme, np. La partie décoction a été super plaisante, une fois de plus, à réaliser. La filtration a bien roulé, sauf le transfert de l'eau chaude, ça c'est chiant j'arrive pas à envoyer l'eau assez haut.

La pompe a très bien fonctionné avec les pelets, une bonne surprise. J'ai fait un whirlpool de 10 minutes, un peu moins, à "fond". J'ai laissé le moût tranquille 10, 15 minutes de plus, le whirlpool a bien marché et je vois comment améliorer le siphon (voir photo). Avec un débit conséquent d'eau du réseau, le CC a sorti les 50L environ de mout à 20°C en 20 minutes. Par contre on est sur un ratio entre 3 et 4 pour un je dirais, c'est pas très efficient ... La cuve après ébu, et donc le fermenteur était bien rempli, j'ai envie de dire dans les 55L, yeah ! J'ai ensemencé en prenant 4 louchettes dans le fermenteur de B19, cela fait environ 25cl de lie avec un peu de bière, on verra ce que ça donne. Je vais laisser, pendant 12h, refroidir de 20°C à 14°C puis descendre à 8 ou 9°C (température frigo).


Décoction double


J'ai essayé de respecter un peu plus la méthode de décoction, en particulier les paliers de la première trempe. J'ai moins hésité à chauffer fort les trempes vu que ça n'avait pas collé sur B20.
b21_decoction.JPG


Recette du brassin


Ingrédients :
6175 g malt Torréfié7  (soit 65%, 7 EBC) : Malterie Vieux Silo
3325 g malt Pilsner  (soit 35%, 3 EBC) : Malterie Vieux Silo
32 g houblon Galena α13.0% : Pelet Brouwland
70 g houblon Hersbrucker α2.3% : Pelet 2014 Amihopfen
1 levure Bohemian Lager M84 Mangrove

Process :
Rendement cible à 80%
Palier @ 50°C pendant 10 minutes par infusion
Ebullition 1ère trempe pendant 15 minutes
Palier @ 65°C pendant 15 minutes par décoction
Ebullition 2ème trempe pendant 5 minutes
Mashout @75°C pendant 10 minutes par décoction
Aromatiques @ FWH : 70 g houblon Hersbrucker
Ebullition pendant 70 minutes
Amérisants @5 mintes d'ébu : 32 g houblon Galena

Densités :
D pré-ébu cible : 1038
DI cible : 1045
DF cible : 1010


Journal de bord


13h10 : B19 en bouteille
13h20 : 31L en ébu à chauffer
13h42 : 57°C -> transfert cuve matière
14h00 : 54-55°C, 12 louches pour la trempe
14h05 : chauffe trempe 1
14h10 : 64°C pour 15 minutes
14h25 : chauffe
14h35 : ébu trempe 1
14h40 : matière à 52°C
14h50 : trempe -> matière
14h55 : 66°C
15h30 : 5 minutes pour prendre trempe 2
15h50 : trempe 2 ébu, matière 61°C
15h55 : fin ébu trempe
16h00 : 75°C
16h20 : transfert eau de rinçage
16h40 : envoi first jus + houblon
17h10 : fin rinçage
18h00 : ébu
18h05 : amérisant
19h10 : stop gaz + whirlpool
19h34 : refroidissement
20h00 : fini 20°C
20h20 : 25cl lie de B19
21h00 : nettoyage ok


Photos du brassin


Longue journée en vue, on commence par embouteiller B19 et ainsi pouvoir récup la levure :D
b21_01.JPG

Comme la cuve n'a pas de brûleur, je chauffe l'eau dans la cuve ébu, puis l'envoie sur le grain.
b21_02.JPG

On fait une première trempe pour aller au palier 65°C, j'ai pris à peu près 12 louches de 1L. Le malt, après 15 minutes d'ébu, a pris de la couleur.
b21_03.JPG

Ca m'épate à chaque fois comment on tombe nickel alors qu'on a tout fait au hasard :D
b21_04.JPG

J'ai bien bourriné sur les paliers des trempes et il n'y a pas eu de cramages, touillage de qualité ;-)
b21_05.JPG

Sur la trempe claire, comme à la première décoction, j'ai eu une belle montée de mousse :D
b21_06.JPG

Retour de la trempe claire, un beau tas d'albumines, je n'ai fait bouillir que 5 minutes.
b21_07.JPG

Le mout est vraiment chouette, brillant et limpide. On voit la bonne couche à filtrer en dessous, pas mal de cassures en surface.
b21_08.JPG

J'ai recirculé sans trop oxygéner cette fois ci ;-) J'ai du recirculer beaucoup car le moût était bien chargé.
b21_09.JPG

Un houblonnage du premier jus. Je me demande si j'ai pas mis trop de Hersbrucker. J'ai pris en gros comme base 30% des IBU total sous forme de FWH, donc avec le Hers à 2.3% AA, ça fait beaucoup.
b21_10.JPG

Le rinçage suit son court, la cuve ébu sera remplie au maximum. Il doit y avoir une ptite prise d'air mais c'est joli les tites bulles.
b21_11.JPG

La montée vers l'ébu a été rapide malgré le vent, cool. J'ai ensuite fait une ébu pépère, juste un pti remous.
b21_12.JPG

Comme d'hab avec la décoction, on est plus haut que prévu en rendement. On va arranger un peu le truc à l'ébu et on était parti sur une très petite DI (1045).
b21_13.JPG

A la fin de l'ébu, on met en route le whirlpool. Je suis plutôt content, la pompe n'a pas du tout galéré avec les pelets ! Par contre, je n'ai pas ébouillanté le CC, j'espère que ça ne va pas me coûter cher.
b21_14.JPG

Voila le circuit complet, la pompe a réussi à pousser le mout sans problème. Ya pas mal de perte dans tout ce bordel, au moins 2L de mon expérience (+ la cuve ébu :-/)
b21_15.JPG

Chose rare, je tombe sur ma DI ciblée :D Le CC a mis le moût à 20°C en plus.
b21_16.JPG

Bonne surprise en ouvrant le couvercle, le whirlpool a plutôt bien marché. Ca va me permettre de voir où le siphon merde.
b21_17.JPG

Sur cette photo, on voit bien que le siphon remonte trop haut dans l'arrondi du fond de cuve. De plus, sur la photo précédente, on voit bien que l'endroit idéal pour soutirer, c'est à la verticale de la canne de whirlpool.
b21_18.JPG

Je kiff bien la grosse barrique de 50L de binouze, on verra ce qu'elle donne.
b21_19.JPG


Infos supplémentaires


Ca va venir ;-)


Références


BandB du forum brassam m'a filé le schéma de la double décoction du site braukaiser, ça m'a bien aidé dans le speed :
http://www.brassageamateur.com/forum/viewtopic.php?p=327876#p327876

Le site en question :
http://braukaiser.com/wiki/

La police d'écriture utilisée sur les photos (pas de note de licence sur son site nicksfonts.com à l'heure actuelle) :
http://www.dafont.com/fr/dymaxion-script.font