Enfin la reprise ! Le dernier brassin était début septembre et n'avait pas été une réussite (starter daubé). Pas mal de taff pour relancer la pico-brasserie mais le brewday s'est bien passé. Je suis bien installé dans mon local provisoire, je sens que je vais enchainer les brassins :D C'est parti pour un run de La Commune, on touche pas trop à la recette et on finit le malt Weyermann.


Recette


Nom : B36 - La Commune v1.2
Teinte : 10.0 EBC
Amertume : 22.0 IBU
Densités : DI 10.0°P / DF 2.2°P
Alcool : 4.80%
Taille brassin : 72L

Grains
75% malt Vienna (Weyermann) : 8.05kg
25% malt Floor-Malted Bohemian Pilsner (Weyermann) : 2.60kg

Houblons
FWH : 1g/L Hallertauer Mittelfrüh (Brouwland pelet T45 2016) 4.6% AA : 72g
Amérisant : Hallertauer Mittelfrüh (Brouwland pelet T45 2016) 4.6% AA : 51g
Whirlpool : 0.5g/L Hallertauer Mittelfrüh (Brouwland pelet T45 2016) 4.6% AA : 36g

Levure
Wyeast 2565 Kölsch : 4L starter

Process
Double décoction 50°C 55min, 65°C 60min, 75°C 10min
Ebullition trempe épaisse : 15 minutes
Rendement empatage 77%
Ebullition 70min
b28_mash-program.png


Brassage


Brassé le 26/02/2018, température dans le local : 3°C au matin.

Nouveau lieu de brassage, isolation de la cuve matière toute neuve mais moulin toujours aussi à l'arrache :D
b36_01.JPG

Je test une nouvelle configuration du truc de recirculation/rinçage. Ya de l'idée mais c'est pas encore ça, pas de splash mais ça creuse trop le gateau ...
b36_02.JPG

Première trempe, ça faisait longtemps, cette bonne odeur de grain ! Avec le local à 3°C, il y a beaucoup de vapeur, on dirait une tour de centrale nucléaire :D
b36_03.JPG

Après pas mal de préripéties de thermomètre, nous voici au palier de saccharification. Nouvelle maison, nouveau réseau de distribition mais normalement l'eau du réseau vient du même endroit, le Barrage des Cammazes dans la Montagne Noire toute proche.
b36_04.JPG

Grosse galère sur la gestion des températures mais au final le test d'iode est OK avant la seconde trempe.
b36_05.JPG

Prise de densité du premier jus pendant la recirculation, très bel aspect, ça fait plaisir. 12°P à 65°C qui donne les 16°P à 20°C attendus.
b36_06.JPG

Arrivée de mout dans la cuve ébu, rahhh quel plaisir l'odeur du Mittelfrüh qui infuse ! Par contre, le mout était peut être trop chaud au FWH car j'ai senti une amertume. J'espère pas trop d'impact sur l'aromatique.
b36_07.JPG

J'aurai pu remplir encore un peu plus mais de toute façon le fermenteur ne fait que 75 litres :D La filtration s'est pas mal déroulée et la cuve matière isolée à résolue mes problèmes de rendement un peu bas.
b36_08.JPG

Pendant la montée en ébullition, on évacue les drèches encore fumantes. Je trouvais la photo belle même si son intéret est lmitée :D
b36_09.JPG

Bon, faut vraiment que je m'occupe du bruleur de la cuve de trempes. Je pense que le détendeur ou le tuyau ne délivre pas asser de pression, ça manque de propane donc ça fait des flammes jaunes. Les connectiques sont en US, trop relou pour adapter et mettre un détendeur standard, me tate à remplacer carrement le bruleur.
b36_10.JPG

Le bruleur de l'ébu par contre fonctionne à merveille. Il est largement assez puissant pour faire bouillir le mout, j'ai frollé le débordement au démarrage de l'ébu !
b36_11.JPG

Je n'ai pas pu mettre en fermenteur tout le mout, je devais laisser un peu de place pour le starter lol. Je vais surement avoir mon premier débordement :D
b36_12.JPG

J'ai récup 3L à coté et il restait bien 2 ou 3L dans la cuve, pas très optimisé tout ça :D Je me rend compte que mes fermenteurs sont peut être un peu juste.
b36_13.JPG

Mon évaporation n'a pas été assez importante, je suis eu peu trop bas en densité de 3 ou 4 points. Je pense que je suis un peu plus haut que les 22 IBU, le FWH fait trop chaud à priori et j'ai prit 5 minutes de retard sur le refroidissement (pas anticipé les raccords pour l'eau froide).
b36_14.JPG

Pas facile de s'y remettre, surtout dans un nouvel endroit et par 3°C. Globalement ça a pas mal roulé, quelques bons points comme l'isolation de la cuve matière qui fiabilise bien les paliers. Mon nouveau lieu est bien confort, il y a l'eau froide, l'eau chaude, l'élec et c'est à l'abri de la pluie et du vent \o/ Deux choses à revoir assez rapidement : Le  thermomètre de la cuve matière ne donne plus la bonne temp car sa sonde n'est pas assez longue. Avec la surépaisseur, il trempe à peine dans la maische. Revoir le bruleur de la cuve trempe, il manque de pouissance et fait trop de flammes jaunes.

Gros incident avec l'erlenmayer de 5L, contrairement à mon 3L, il n'a pas supporté d'être sur le gaz, il a explosé ... renversant 4L de mout bien collant partout dans la cuisine. La novax se bloque de temps en temps alors qu'avant jamais, j'ai l'impression qu'il y a un défaut sur le rotor. Bon c'est la reprise, finalement ça aurait pu être pire.

Journal
10h00 : remplissage 45L cuve ébu
10h10 : pesage et concassage grains : 8.05 vienna, 2.6 pilsner
10h44 : concassage ok, eau 57°C
10h54 : prob temp palier protéinique, 45°C
11h14 : chauffe T1 21L
11h25 : T1 pause + chauffage 50L rincage
11h48 : T1 ébu
12h03 : retour T1 -> 55°C prob
12h14 : T1bis 12L
12h32 : thermo1 59°C, thermo2 66°C
13h04 : test iode OK
13h30 : ébu T2
13h41 : matière 73°C "mashout"
14h17 : FWH 70°C - 47L filtré
14h36 : 6°P préébu, rincage suite
14h40 : 4.5°P @ 74°C, 81L
15h19 : ébu
16h18 : circuit fermé
16h24 : refroidissement
16h30 : 70°C thermomètre ébu -> hopstand
16h55 : sortie CC 23°C


Fermentation


Levure : Wyeast 2565 Kölsch
Atténuation pressentie : 80.0%
Levurage : 27/12/2016 à 8h, 15°C
Starter : 4L DME 48h, smackpack de juin 2017
Consigne : 7j à 15.0°C, 2j à 19.0°C, 15j à 2°C

Mesure : 26/02/2018, mout 24°C, 10°P (SG 1040)
Mesure : 01/03/2018 à 21h, mout 16°C, 5.12°P corrigé (SG 1020), atténuation apparente 49.7%
Mesure : 03/03/2018 à 20h, mout 15°C, 3.82°P corrigé (SG 1015), atténuation apparente 62.6%
Mesure : 05/03/2018 à 20h, mout 15°C, 3.31°P corrigé (SG 1013), atténuation apparente 67.5%
Consigne : 06/03/2018 à 20h30, frigo de 15°C à 18°C
Mesure : 10/03/2018 à 20h, mout 18°C, 2.45°P corrigé (SG 1010), atténuation apparente 76.1%
Consigne : 12/03/2018 à 20h, frigo de 18°C à 5°C

Comme prévu le fermenteur a débordé mais pas comme je l'aurai imaginé. Il a débordé au moment où je suis passé à 18°C, quand il ne restait plus que 3 points de densité à consommer. J'ai eu du bol, pas beaucoup de levure est sortie par le barboteur.
b36_15.JPG
 


Mise en bouteilles


Le 02/04/2018, 135 bouteilles 50cl.
Sucrage : 5g/L

Mon record de nombre de bouteilles jusqu'à présent, 6 casiers et demi :D J'ai testé la nouvelle tige de remplissage, ça marche bien c'est sur. Par contre deux bémols : D'une part, c'est très long pour remplir une bouteille, bon au moins on risque pas de déborder en étant étourdit. Deuxième problème, la tige a un diamètre important ce qui fait que le volume restant dans la bouteille est un peu faible. De mes calculs, on ne rempli qu'à 49 et quelques centilitres une frankonia de 50cl.

Le bon coté de remplir doucement, je peux capsuler la bouteille précédente puis prendre la bouteille suivante. Je testerai avec deux tiges en même temps, en optimisant l'espace, je pense qu'on peut améliorer de beaucoup la cadence.

Belle trace de krausen, j'étais nickel niveau volume max vu le petit débordement. J'essayerai de me rappeler de ce volume pour les prochains brassins de la Commune.
b36_16.JPG

Le fond est clean, pas beaucoup de lie finalement et très peu de bière clean perdue (je ne penche pas le fermenteur quand je soutire).
b36_17.JPG


Références


La recette en format Brew Recipe Dev :
B36_LaCommune_v12.bre

La police d'écriture utilisée sur les photos (pas de note de licence sur son site nicksfonts.com à l'heure actuelle) :
http://www.dafont.com/fr/dymaxion-script.font