On va faire un brassin tout simple, avec des ingrédients fiables : SMASH Bohemian Pïlsner, Tettnanger et Munich Lager. Comme j'avais tout le matos à nettoyer et à vérifier, j'ai fait simple niveau process : simple décoction et pas de hopstand. J'ai voulu réutiliser la méthode de houblonnage qui m'avait bluffé en 2017 : 30% des IBU en FWH et basta niveau aromatique :D

Résumé
Brassé le : 26/03/2019
Embouteillé le : 16/06/2019
Volume : Brassin 72 L
Densités : Initale 11.2°P / Finale -°P
Alcool : -% en keg / -% en bouteille
Amertume : 20 IBU
Couleur : 7 EBC

Recette
100% Bohemian Pilsner 4 EBC : 12 kg
FWH Tettnanger 3.8%AA : 35% des IBU soit 50g
Amérisant Tettnanger 3.8%AA : 65% des IBU soit 90g
-M/mL/°P Munich Lager 2308 Wyeast : pack ancienneté 1 an / 4L starter + second étage de 4L
Simple décoction 65°C / 78°C : trempe épaisse 15 minutes
Ebullition 80 minutes / évaporation 7% / rendement 75%
Fermentation 10j 10°C / 3j 19°C / 15j 5°C

Dégustation
Embouteillé le 16/06/2019, 122 bouteilles de 50cl. La bière a été un peu oubliée dans son frigo, ce qui n'a pas plus mal pour une lager ;-) Elle est sortie hyper limpide et bien pale, avec une forte carbonatation résultant de la fermentation. Je soupçonne que mes problèmes de surcarbo viennent en partie d'une non prise en compte du CO2 déjà dissout à l'embouteillage, vient s'ajouter des bouteilles à la propreté inégale et peut être le sirop mal mélangé (j'essaye tjrs d'oxygéner le moins possible la bière).
Du coup sur ce lot, j'ai baissé à 3g/L le sucre pour la refermentation et j'ai aussi fait 4 bouteilles sans sucre. Il y a bien du CO2 déjà dissout mais pas suffisement pour se dispenser de sucrer. La bière a un bon gout de pils lager par contre c'est pas très clean niveau gout : il y a un petit gout sucré venant du malt qui ne devrait pas être là et le houblon semble un peu trop vert, voir "rapeux", à voir avec le temps.

Fermentation
Ensemencement : 27/03/2019 à 10h, frigo à 10°C / Starter décanté, 1L gardé
Mesure : 27/03/2019 à 10h, 11°B (SG 1.045), densité initiale
Mesure : 31/03/2019 à 16h, 7.8°P, atténuation apparente 31%
Mesure : 04/04/2019 à 10h, 5.0°P, atténuation apparente 56%
Mesure : 07/04/2019 à 19h, 4.25°P, atténuation apparente 63.4%
Consigne : 08/04/2019 à 19h, frigo de 10°C à 18°C
Consigne : 16/04/2019 à 9h, frigo de 18°C à 5°C
Mesure : 16/04/2019 à 20h, 2.7°P, atténuation apparente 76.5%

Brassage
13h00 : Allumage eau empatage, 55L
13h44 : 71°C transfert
13h49 : 66°C matière 55L
14h10 : pH 5.96, pH eau 8.05
14h35 : iode OK, 64°C, pH 5.81
21L trempe
14h52 : 60L d'eau en chauffe
15h09 : ébu trempe
72°C, palier mash out fail
16h00 : transfert eau rinçage 80°C
16h09 : premier jus 15.2°B
16h55 : 80L pré-ébu, 11.4°B pH 5.92
17h37 : ébu
18h47 : circuit fermé à 100°C
18h57 : refroidissement circuit fermé
19h07 : envoi fermenteur 24°C

Photos

Tain con, ça m'avait manqué le brassage ! 6 mois sans touiller du grain, une hérésie ...
b48_01.JPG

Je suis un peu haut en pH (comme d'hab) mais le test a l'iode est rapidement Ok, même en prenant du grain où souvent il me reste un peu d'amidon.
b48_02.JPG

A la recirculation, la topsflo démarre puios s'éteint direct : J'ai fait toute la filtration avec une seule pompe alors qu'en fait c'est une des prises d'une multiprise qui merdait lol. Le mout s'annonce hyper clair comme j'aime mais il y a pas mal de trouble à ce stade.
b48_03.JPG

Et voilà tout le houblon aromatique :D 50g de Tettnanger pour 70L de bière, va falloir bien infuser au FWH.
b48_04.JPG

Finalement, le petit coin que je me suis trouvé est pas si mal, je vais essayer de reprendre un rythme régulier de brassin entre deux session sur le chantier toiture.
b48_05.JPG

La levure a floculée hyper vite et bien, avant même le lagering. Par contre, l'atténuation est plus faible que prévue. Peut être que c'est lié à l'age de la levure et/ou au double starter.
b48_06.JPG

Références
La police d'écriture utilisée sur les photos : http://www.dafont.com/fr/dymaxion-script.font